NIETZSCHE (Friedrich)

Richard Wagner à Bayreuth par Frédéric Nietzsche, professeur de philologie classique à l’université de Bâle. Traduit par Marie Baumgartner avec l’autorisation de l’auteur.

Schloss-Chemnitz, Ernest Schmeitzner, 1877.

In-12, broché, couverture imprimée, 197 p., (1) p. d'achevé d'imprimer, (1) f. de "fautes d'impression", non rogné, partiellement non coupé.

Très rare première édition de la première traduction française d’un livre de Nietzsche, publié quelques mois après l’originale allemande, chez le même éditeur. Tirée à petit nombre d’exemplaires et largement invendue, l’édition allemande a été suivie, quelques mois après de cette traduction française, tirée aussi à un millier d’exemplaires, également très mal vendue: il restait 967 invendus en août 1886 et encore 880 en octobre 1893 (cf. W. H. Schaberg, ‘The Nietzsche Canon’). La traductrice, Marie Baumgartner (1831-1897), était la mère d’un élève de Nietzsche. Alsacienne fortement attachée à la culture française, elle avait épousé un ingénieur allemand et s’était établie avec celui-ci à Lörrach, ville limitrophe de Bâle. Nietzsche trouva en elle une amie pleine de sollicitude qui sut le réconforter pendant les dernières années difficiles qu’il traversa à Bâle. D’une grande sensibilité littéraire, elle entretenait des relations avec d’éminents écrivains français, dont Pierre Loti. Après son départ en 1879, Nietzsche resta quelques années en relation épistolaire avec elle (cf. nietzschealalettre en ligne). (Cf. Krummel, I, V, p. 29. Schaberg, n°28). Petit cachet des éditions Naumann à Leipzig sur la couverture et de la « Librairie internationale Albert Schulz » (qui fut également éditeur en propre de deux oeuvres de Nietzsche). Très bon exemplaire, très frais, entièrement non rogné et partiellement non coupé, tel que paru.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

1.500

Ref 36213

1 disponible à la précommande