[GALIEN (Madame)]

Apologie des Dames, appuyée sur l’Histoire.

Paris, Didot, 1737.

In-12, plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons fleuronnés et cloisonnés, (4), xxiij, 270, (5) p. de privilège et errata, vignette de titre au monogramme de l'éditeur.

Edition originale. Madame Galien (1709-1756) composa cet essai à l’occasion d’une discussion de salon sur madame de Scudéry, les « femmes savantes » et en réponse à l’affirmation d’un convive selon lequel » toutes les femmes qui se mêlaient d’écrire, étaient des folles qui voulaient s’arroger un mérite au-dessus de leur état, qui ne demande d’elles que de sçavoir coudre & filer » (p. v-vi). Dans la préface composée sous forme de lettre (24 pages), elle analyse le chemin à parcourir pour accéder au statut d’autrice à part entière, comme femme, dans la société de son temps. L’ouvrage est terminé par une « Réponse à la Lettre qui sert de préface à cet ouvrage » (p. 263-270), vraisemblablement due à Jean-Louis-Ignace de La Serre, censeur royal qui signe l’approbation. Madame Galien « formule [ici] des revendications féministes au sens strict » (M. Angenot, ‘Les champions des femmes’, p. 78). Cf. Kathleen Loysen, « Mme Galien and the Status of Women’s Authorship… « , in ‘The Romanic Review’, 103, n°3-4, 2012. (Gay, I, 245. INED, 1950). Notes manuscrites à l’époque au recto et verso de la première garde blanche, se poursuivant de quelques lignes sur le titre. Mors et coins légèrement frottés. Bon exemplaire, frais, bien relié à l’époque.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

700

Ref 38324

1 disponible à la précommande