PERRAULT (Charles)

Paralelle des Anciens et des Modernes [sic pour: Parallèle des Anciens et des Modernes] [I- En ce qui regarde les Arts et les Sciences, dialogues. Avec le Poëme du Siècle de Louis le Grand, et une Epistre en Vers sur le Génie. II – En ce qui regarde l’Eloquence. III- En ce qui regarde la Poésie. IV- Où il est traitté de l’Astronomie, la Géographie, la Navigation, la Guerre, la Philosophie, la Musique et la Médecine]. [sic].

Paris, Veuve Coignard et Jean Baptiste Coignard fils, 1692–1696.

4 volumes in-12, plein veau brun marbré de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, titres et tomaisons dorés sur veau brun, tranches mouchetées rouges. Vol. I. 1692: (40) p. de titre, préface et privilège, 252 p.; 27-32 p. ('Epistre au Roy'); (1) f. bl.; 34 p. ('Le siècle de Louis le Grand'), (1) f. bl. Vol. II. 1693: (18), 399, (1) p. de privilège. Vol. III. 1692: (12), 335 p., (1) p. de Privilège. Vol. IV. 1696: (16) p. de titre, préface et privilège, 321 p., (1) f. de 'Fautes à corriger', planche gravée ('Arbre de Porphire' p. 296).

L’intégralité, très rare, des brûlots que Charles Perrault lança dans une querelle qui enflamma son temps et “se prolongea pendant tout le XVIIIe siècle, jusqu’à Condorcet, jusqu’au ‘Génie du Christianisme'” (R. Pomeau). Ensemble complet des quatre tomes: seconde édition des 2 premiers (1692 et 1693) et édition originale des 2 suivants (1692 et 1696), constituant l’ensemble homogène ainsi que “la meilleure édition”. Ce rarissime premier tirage du quatrième tome, à la date de 1696, est inconnu de Tchemerzine qui le cite à la date de 1697. Seul Lucien Scheler, dans ses commentaires et addenda à Tchemerzine, annonce en avoir rencontré un exemplaire, exactement semblable à celui-ci: “le tome IV est daté de 1696 et comporte, relié en fin, un errata intitulé ‘Fautes à corriger’ tiré sur un feuillet indépendant et d’un papier plus épais”. Ce tome IV contient, de plus, sur un feuillet séparé une gravure symbolisant “L’arbre de Porphyre augmenté d’un degré métaphysique”. Au nom de la raison, Charles Perrault entreprend d’examiner, en un vaste panorama, les lettres, la philosophie, les sciences et les arts, pour démontrer qu’ils sont soumis au progrès, que le beau n’est pas immuable et que peut s’y affirmer un génie proprement français, libéré du carcan de la comparaison avec l’Antiquité et l’Italie. Manifeste de l’esprit moderne et de la foi dans le progrès, tout en restituant sa place à l’imagination et la sensibilité, le ‘Parallèle des Anciens et des Modernes’ ouvrait la voie au siècle des Lumières. (Tchemerzine-Scheler, V, 169). Quelques accrocs aux coiffes et petites épidermures. Petites auréoles claires en marge de quelques feuillets du t. III et petite auréole brune dans le fond des premiers feuillets du t. IV, sans gravité. Le décor de la reliure du tome IV, publié quatre ans après, est légèrement différent. Petite signature ex-libris ancienne sur les gardes “Charles Chavoit” et petit ex-libris armorié. Très bon exemplaire, préservé sans restauration, bien relié à l’époque, très frais, imprimé sur beau papier, sans rousseurs.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

3.800

Ref 37166

1 available for pre-ordering