[SELIS (Nicolas Joseph)]

L’inoculation du bon sens.

Londres, 1761.

In-12 (159 x 94 mm), broché, couverture bleutée de papier ancien de livraison, 58 p., (1) f. blanc, titre et texte sont placés dans un encadrement de doubles filets, grande vignette de titre.

Une des éditions à la date de l’originale de cette satire dirigée contre les Lumières, le rationalisme et le matérialisme de son temps, contre ce que l’auteur analyse comme le déclin intellectuel de la France et la décadence des valeurs morales et militaires. “On le parle plus que par équivoque, on ne pense que par distraction, on n’écrit que par étourderie, l’esprit bref triomphe de la raison, la futilité fait taire le génie… Peu s’en faut qu’on ne place une toilette dans la tranchée, qu’on ne parfume la poudre à canon. L’héroïsme n’est plus qu’un vieux mot qui se trouve dans les romans & qu’on évite comme un ridicule” (p. 3-8). Le camp des Lumières ne tarda pas à répliquer; Grimm dans “La Correspondance littéraire” (1er juillet 1761) en dit: “L’auteur avait oublié de se faire inoculer lui-même…”. Bon exemplaire.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

280

Ref 38158

1 available for pre-ordering