[TENCIN (Claudine Alexandrine Guérin de)]

Les malheurs de l’amour.

Amsterdam [i.e. Paris], 1747.

2 parties en un volume in-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, (4), 247 p. et (2), 319 p.

Edition originale, ornée d’une vignette gravée répétée aux deux pages de titre. Le dernier “roman-mémoires” de Madame de Tencin qui retrace les passions tumultueuses et contrariées de Pauline, fille unique d’un riche financier parisien peu scrupuleux et d’une bourgeoise fortunée et libertine, qui reçoit dès l’enfance une “éducation corrompue”. “Conflits du cœur, contrariétés du sort, coups de théâtre: l’univers romanesque de madame de Tencin s’y déploie tout entier. La romancière explore, à l’instar de Prévost et de Marivaux, les troubles de la conscience et les inquiétudes du sentiment, tout en jetant un regard critique sur les contraintes de la vie d’une femme au siècle des Lumières” (Erik Leborgne, Editions Desjonqueres) Le roman aurait de larges bases autobiographiques. “On assure que Mme de Tencin a retracé dans ce joli roman sa propre histoire” (Gay, III, 16). La contribution d’un neveu de l’autrice, Antoine de Ferriol de Pont-de-Veyle, à l’écriture de ce roman reste débattue. Claudine Alexandrine Guérin, marquise de Tencin (1682-1749), soeur de l’archevêque de Lyon, célèbre par ses nombreuses liaisons et par son salon où elle reçut les plus grands noms des Lettres et des Arts. Coins légèrement usés. Très bon exemplaire, frais, bien relié à l’époque.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

750

Ref 38425

1 available for pre-ordering