[LACLOS (Pierre Choderlos de)]

Les Liaisons dangereuses, ou Lettres Recueillies dans une Société, & publiées pour l’instruction de quelques autres. Par M. C… de L…

Amsterdam, et se trouve à Paris, chez Durand neveu, libraire à la sagesse, rue Galande, 1782.

4 volumes in-12, demi-veau blond de l'époque, dos lisses ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bronze, plats de papier marbré saumon, tranches rouges, 248 p.; 242 p.; 231 p. et 257 p. (chaque partie est précédée d'un titre et faux-titre inclus dans la pagination).

Véritable seconde édition, seule corrigée par l’auteur. Parue immédiatement à la suite du tirage “A”, elle est donnée comme “très rare” par Max Brun dans sa bibliographie. Impression nouvelle, entièrement recomposée, elle contient le même nombre de cahiers et de pages que la première et est imprimée sur le même papier, avec les mêmes caractères. Elle est la seule édition que Laclos ait personnellement revue et celle qui a servi aux rééditions modernes de son chef-d’oeuvre. Ce tirage a été identifié par Gérard Willemetz conservateur à la Bibliothèque Nationale, sur l’unique exemplaire alors connu, acheté à Camille Bloch en 1928 (cf. ‘La véritable deuxième édition originale des Liaisons dangereuses’, “Bulletin du bibliophile”, 1957, n°2, p. 45-52 et Max Brun, ‘Etudes des éditions…’, id., 1958, p. 125-134). “Le 19 juillet 1802, répondant à une question de son fils sur les exemplaires des ‘Liaisons dangereuses’, Laclos nous apprend qu’il n’a participé qu’à deux éditions de son roman, celles pour lesquelles il a passé contrat avec le libraire Durand: l’édition originale prévue par l’acte du 16 mars 1782 et [cette] deuxième édition parue en mai, en application de l’avenant du 21 avril 1782. Celle-ci constitue une révision de l’originale (…) ; c’est cette seconde édition, plus correcte que la première, que nous reproduisons (…). Aucune des éditions ultérieures n’a d’autorité” (cf. René Pomeau, préface à sa réédition des ‘Liaisons dangereuses’, GF, 2006). (Max Brun, ‘Bibliographie des éditions des Liaisons dangereuses’, “B”, p. 10) Minimes traces de restaurations à la reliure. Petites piqûres et petits accrocs de papier sans gravité. Quelques ressauts de cahiers. Provenance: “Edouard Fournier” (1819-1880) avec petite signature ex-libris sur le contreplat, auteur, critique littéraire, historien, bibliographe et bibliothécaire et “Borromée Cossa” avec ex-libris gravé. Très bon exemplaire, frais, bien relié à l’époque en 4 volumes.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

4.000

Ref 37451

1 available for pre-ordering