[MARECHAL (Sylvain)

Le Temple de l’hymen, dédié à l’Amour. Suivi d’une anecdote véritable.

A Genève, & se trouve à Paris, chez Roset, 1771.

In-12, demi-veau blond, dos romantique orné de 4 faux nerfs guillochés or, fleuron à froid estampé entre-nerfs, filets et palettes dorés, tranches marbrées (rel. vers 1830), (4), v, (2), 129 p.

Edition originale et unique. La deuxième oeuvre du “berger Sylvain”, alors jeune homme âgé de 21 ans, futur “homme sans dieu”, et sa véritable entrée dans le monde littéraire. Cet hommage à Montesquieu et au ‘Temple du Gnide’ auquel il se réfère, est également marqué par la sensibilité héritée de J.-J. Rousseau et sa conception de la “vertu”. “Par l’agrément, la grâce et la légèreté de cette œuvre” (M. Dommanget, p. 27), Sylvain Maréchal va gagner sa place dans deux salons littéraires, celui du poète épicurien Guillaume Vassé et celui de Madame Lépine, la diva italienne de la rue Neuve Saint Eustache où l’auteur rencontre la future Madame Roland, Manon Phlipon. (Conlon, ‘Siècle des Lumières’, 71:1155. Dommanget, ‘S. Maréchal’, Bibliographie, p. 445). Le livre est peu commun: WorldCat ne recense que 4 exemplaires dans le monde, dont un unique en France, celui de la BnF. Infime accroc à la coiffe supérieure. Petit manque de papier en coin du faux titre, petit accroc de papier en marge supérieur p. 59, sans perte. Quelques petites auréoles claires. Bon exemplaire, bien relié.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

750

Ref 38486

1 available for pre-ordering