Le Reveille-matin des François et de leurs voisins. Composé par Eusebe Philadelphe Cosmopolite, en forme de dialogues. [Suivi de : Dialogue second du Réveille-Matin des François (…)].

Edimbourg, De l'imprimerie de Jaques James, 1574.

2 tomes reliés en un volume in-8 (158 x 98 mm), plein maroquin vert sapin, dos à 5 nerfs guillochés or orné de compartiments garnis aux petits fers, titre doré, daté en pièce, triples filets d'encadrement sur les plats avec petits fleurons d'angle, roulette sur les coupes, dentelle intérieure, tranches rouges (rel. vers 1850), (1) f. de titre, (36) p., (1) feuillet blanc, 159 p. et 192 p. titre compris.

Première édition de cet ouvrage, l’une des plus célèbres et des plus radicales productions des “Monarchomaques”, libellistes et théoriciens qui s’élevèrent contre l’absolutisme royal à la suite de la Saint-Barthélemy. C’est le premier témoignage protestant à rendre compte en détail du massacre de la Saint-Barthélemy. L’ouvrage est également resté célèbre pour accueillir une première publication du “Discours sur la servitude volontaire” (‘Contr’un’) de La Boétie. L’auteur lance un appel à l’insurrection et justifie le tyrannicide, en proposant un plan d’organisation insurrectionnelle aux implications républicaines. Il préconise une large alliance entre les huguenots et la maison des Guises contre les Valois. Henri Hauser détaille les principales sources utilisées par l’auteur: le ‘Discours sur la servitude volontaire’, mais aussi le ‘De Furoribus Gallicis’ de Hotman sur la Saint-Barthélemy, Charles IX et ses Mémoires largement cités ainsi que la théorie du contrat social emprunté à Théodore de Bèze. Sans doute oeuvre collective, l’ouvrage est attribué à Nicolas Barnaud, alchimiste dauphinois originaire de Crest, à Théodore de Bèze ou à François Hotman. Le lieu d’impression, Edimbourg, est fictif, il pourrait s’agir de Strasbourg, Genève, Bâle ou Lausanne (papier et caractères typographiques correspondraient à ceux employés par l’imprimeur lausannois François Le Preux, cf. ‘Le livre à Lausanne’, p. 30-31). (J.-P. Barbier, ‘Ma bibliothèque poétique’, II, n°121. Brunet, IV, 599 sq. Haag, ‘France protestante’, I, p. 251 sq. Picot, ‘Bibliothèque Rothschild’, 3125. Hauser, ‘Sources de l’Histoire de France’, 2150). Quelques piqûres éparses. Bel exemplaire, bien relié dans une fine reliure de maroquin.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

2.500

Ref 38422

1 available for pre-ordering