GRAVESANDE (Willem Jacob's)

Introduction à la philosophie, contenant la métaphysique et la logique par G. J. ‘s Gravesande, traduite du latin [par Élie de Joncourt].

Leide, Jean et Herm. Verbeek, 1748.

In-8, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, (8), 472 p., vignette gravée en bandeau.

Nouvelle édition, dans la traduction d’Elie de Joncourt, proche collaborateur et éditeur de Newton. Continuateur de Locke, Gravesande réinterprète le sensualisme de son maître. Il refuse de se prononcer sur la question des idées innées et regarde comme incompatibles la matière et la pensée, celle-ci étant l’attribut essentiel de l’âme, de même que l’étendue est l’attribut essentiel des corps. Ses positions, en particulier sur la question du libre arbitre, le firent accuser de spinozisme, accusation alors dangereuse, qui lui valut la défense et les éloges et de Voltaire. L’ouvrage est cité pour la théorie du chiffrement exposée par Gravesande et le compte rendu concis de sa méthode révolutionnaire de codage et de décodage basée sur sa philosophie du langage (“De l’art de déchiffrer des Lettres”, p. 391-408). Physicien, philosophe, juriste et diplomate néerlandais, Willem Jacob ‘s Gravesande (1688-1742) joua un rôle majeur dans la diffusion des théories de Newton et de la méthode expérimentale. (DSB, V, 509-511. France littéraire, III, 456). Quelques petites épidermures. Mors légèrement frottés. Très bon exemplaire, relié à l’époque.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

350

Ref 38187

1 available for pre-ordering