COTTIGNIES (François de, dit Brule-Maison)

Etrennes tourquennoises ou Recueil de chansons, facétieuses et plaisantes sur les Tourquennois. Cinquième édition, revue et corrigée, avec des airs notés. [Premier au cinquième recueil].

Tourcoing, et se trouve à Lille, chez Vanackere fils, [ca 1840].

5 parties reliées en un volume in-16, demi-veau vert bronze de l'époque, dos lisse orné d'un fer spécial central et de filets dorés, titre doré, ex. non rogné.

Réunion de cinq “recueils” (sur 10), chacun orné d’un joli frontispice gravé sur bois, imprimé sur beau papier fin et protégé sous serpente. Les chansons sont accompagnées de planches de musique notée. Texte encadré. François de Cottignies (Lille 1678-1740) était surnommé “Brûle Maison” parce qu’il attirait les badauds en brûlant des maisons de papier qu’il traînait derrière lui avant de donner son spectacle de rue. “Sa tendance vers la moquerie et la satire le conduisit à choisir pour sujet de ses chants les habitants du bourg de Tourcoing (…). Pendant quarante années, il divertit le peuple de Lille et des environs par ses chansons populaires et burlesques, dans lesquelles il s’était appliqué à mettre sur le compte des Tourquennois toutes les bévues et les tours qu’il imaginait. Il a fini par leur donner une réputation de bêtise qu’ils étaient loin de mériter ; mais il a fini aussi par fixer et par authentiquer pour ainsi dire le langage vulgaire de Lille”. (Verly, ‘Bibliographie lilloise’, p. 53). Joli exemplaire, très frais, entièrement non rogné, très bien relié à l’époque.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

150

Ref 37265

1 available for pre-ordering