SALVERTE (Eusèbe)

Eloge philosophique de Denys Diderot. Lu à l’Institut national, le 7 thermidor an 8.

Paris, Surosne, an IX [1801].

In-8, demi-chagrin acajou, dos à 5 nerfs orné de fleuron répété entre-nerfs, titre doré, daté en pied (rel. postérieure), viii, [-9], 112 p.

Edition originale de ce courageux éloge de Diderot, l’homme privé, l’homme public et l’œuvre, que Salverte examine à travers ses principaux ouvrages, en soulignant le combat de Diderot contre l’intolérance et le dogmatisme religieux. “Eloge philosophique de Denis Diderot, qui est aussi un éloge de ‘l’Encyclopédie'” (cf. J. Proust, ‘Diderot et l’Encyclopédie’, p. 41). Ancien royaliste devenu thermidorien, proche des Idéologues, Anne Joseph Eusèbe Baconnière de Salverte (1771-1839) avait conservé à travers les vicissitudes de la Révolution un attachement fervent à la “philosophie”. Il devint membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1830 et participa aux activités de la Société du Caveau. Il fit partie des fondateurs de la Société française pour l’abolition de l’esclavage. Grand ex-libris de D. Deville gravé à l’eau forte à la devise: “Bien ou pas, Paris 1834-19…34?” et aux initiales “DD”. Quelques feuillets brunis. Bon exemplaire, bien relié, non rogné.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

350

Ref 38129

1 available for pre-ordering