MELANCHTHON (Philipp)

Corpus doctrinae christianae. Quae est summa orthodoxi et catholici dogmatis, complectens doctrinam puram & veram evangelij Jesu Christi (…). Nunc edita ad usum Ecclesiae sanctae publicum et privatum (…).

Leipzig, Iohannes Rhamba excudebat [Hans Rambau], 1572.

In-8 (188 x 118 mm), pleine peau de truie estampée sur ais de bois, dos gothique à 5 nerfs ornés d'un décor de rinceaux, grandes armes d'Auguste Ier de Saxe (August von Sachsen) dans un large cartouche au centre des plats légendées "Von Gottes gnaden Augustus Herzog zu Sachsen des heiligen Römischen Reichs", encadré d'une roulette comportant également ses armories, des portraits en médaillon dans un décor de rinceaux, initiales "A W E / G G O V" en tête et date de "1574" en pied estampés au noir, quatre fermoirs en laiton ciselé conservés, coupes biseautées, tranches rouges (reliure allemande de l'époque), (22), 888 p., (1) f. bl., portrait de l'auteur gravé sur bois au titre.

Edition imprimée à Leipzig par Hans Rambau, du compendium de ses oeuvres que Philip Melanchthon donna l’année de sa mort, pour fournir la première dogmatique protestante. Conçu dans un but pédagogique, il était destiné à diffuser les principes de la Réforme en matière de dogme et de liturgie. Contient: “La Confession de foi luthérienne”: la confession d’Augsbourg (“Confessio Augustana”) et son “Apologia confessionis”; Les “Lieux communs théologiques” (“Loci communes”); “Examen eorum, qui audiuntur ante ritum publicæ ordinationis” sur l’ordination sacerdotale; la réfutation des doctrines de Michel Servet et des anabaptistes (“Responsiones erroris Serveti et Anabaptistarum”) ainsi que la réponse à Francesco Stancaro (“Responsio de Controuersijs Stancari”). Portrait de Melanchthon gravé sur bois au titre. Le nom de l’éditeur est donné au colophon. L’ouvrage est dédicacé à l’empereur Charles V. (Bindseil, ‘Bibliotheca Melanchoniana’, n°63. VD16 M 2890). Exemplaire aux grandes armes d’Auguste Ier de Saxe (August von Sachsen) estampées à froid sur les deux plats, légendées “Von Gottes gnaden Augustus Herzog zu Sachsen des heiligen Römischen Reichs” (“Par la grâce de Dieu, Auguste, duc de Saxe du Saint Empire romain germanique”). On trouve également ses armories incorporées à la roulette d’encadrement des plats au sein d’un décor de portraits en médaillon et de rinceaux. Electeur de Saxe de 1553 à sa mort, Auguste Ier (Freiberg, 1526 – Dresde, 1586), comte palatin de Saxe et margrave de Misnie de 1556 à sa mort, a été l’un des principaux protecteurs du parti luthérien dans le Saint Empire entre 1570 et 1586. Il est le responsable du privilège accordé à l’éditeur de ce volume (“Cum priuilegio Pr. Aug. Elect. D. Sax.”). Ex-libris autographe du théologien Johannes Georgius Gottsmann de Hartroda en Thuringe sur le premier contre-plat à la date du 23 juillet 1674. Ainsi qu’un ex-dono autographe de Heinr[ich] Andr[ea] Friederici, à la date de 1719. Papier légèrement bruni. Petits accrocs de papier sans gravité ni perte à la marge extérieure du titre. Le décor du plat supérieur et du dos est estompé. Très bon exemplaire, bien conservé, dans sa première reliure allemande de truie estampée.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

3.000

Ref 37978

1 available for pre-ordering