[LANGUET (Hubert) ou DU PLESSIS-MORNAY (Philippe de MORNAY sieur du Plessis-Marly, dit) ou BEZE (Théodore de)]

1- LANGUET (Hubert) ou DU PLESSIS-MORNAY (Philippe de MORNAY sieur du Plessis-Marly, dit). Vindiciae contra tyrannos ; sive, De Principis in Populum, Populique in Principem, legitima potestate. Stephano Junio Bruto Celta, actore. Edimburgi [i.e. Basel, Thomas Guarin ?]), 1579. In-12, (14), 236, (3) f. (3 pages en vers, verso bl. et un f. blanc). 2- BEZE (Théodore de)]. De jure magistratuum in subditos, et officio subditorum erga magistratus; tractatus brevis & perspicuus, his turbulentis temporibus utrique ordini apprimè necessarius (…). [Lyon], Apud Ioannem Marescallum Lugdunensem [Jean Mareschal], 1580. 136, (3) p. d’index, verso bl.

Edimburgi [i.e. Basel, Thomas Guarin ?]), 1579.

Ensemble de deux ouvrages reliés en un volume (163 x 112 mm), vélin souple de l'époque cordé, attaches de cuir préservées.

1- Edition originale du ‘Vindiciae contra tyrannos’ publié sous le pseudonyme d’Estienne Junius Brutus. L’ouvrage est attribué à Hubert Languet ou à Philippe Duplessis-Mornay. Condamné et brûlé en Allemagne par la main du bourreau, le livre suscita de violentes polémiques à travers toute l’Europe. En fin: 3 pages de vers (verso blanc) et un dernier feuillet blanc. (Adams, L.151. ‘Sources de l’histoire de France’, n° 2220. Printing and the Mind of Man, n°94: “One of the perennial documents of anti-tyranny”). 2- Deuxième édition latine de “Du droit des magistrats sur leurs sujets” dans lequel on retrouve les mêmes doctrines que celles exposées dans l’ouvrage précédent. L’imprimeur Jean Mareschal, originaire de Lyon, a vécu et a exercé à Heidelberg entre 1566 et 1590. Selon de récents travaux, l’ouvrage aurait été d’abord composé en latin en 1574, traduit par Th. de Bèze en français la même année, puis retraduit par lui en latin (1576). Il est également attribué au juriste allemand Johann Baptist Fickler. (Baudrier, XI, p. 458. Gardy, ‘Bibliographie de Th. de Bèze’, n°303.). Ces deux ouvrages constituent le corpus des principaux traités de “monarchomaques”. Encouragés par la Saint-Barthélemy, ils formalisent la radicalisation des théories politiques protestantes, justifient l’appel à la résistance armée et le droit légitime d’insurrection contre la tyrannie. Quelques lignes bibliographiques anciennes finalement calligraphiées en anglais sur le premier titre. Petite signature ex-libris ancienne “Rob. Davies”. La première page de titre est légèrement grisée. Quelques entailles au vélin du plat inférieur. Quelques ressauts de cahiers. Très bon exemplaire, assez grand de marges, bien relié à l’époque.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

5.000

Ref 38477

1 available for pre-ordering