[GIRY DE SAINT-CYR (Joseph), MOREAU (Jacob Nicolas), FRUCHET (Jean-Baptiste)]

1- [GIRY DE SAINT-CYR (Joseph)]. Catéchisme et Décisions de cas de conscience, à l’usage des Cacouacs; avec un discours du Patriarche des Cacouacs, Pour la Réception d’un nouveau Disciple. A Cacopolis, 1758. xlij, 107, (1) p. d’errata. 2- [MOREAU (Jacob Nicolas)]. Nouveau mémoire pour servir à l’histoire des Cacouacs. Amsterdam, 1757. (2), (2), 108 p. 3- [FRUCHET (Jean-Baptiste) et BONHOMME (le Père)]. Réflexions d’un Franciscain sur les trois volumes de l’Encyclopédie, avec une Lettre préliminaire aux éditeurs, Berlin, 1754. xij, [2], 191, (1) p., frontispice gravé.

3 ouvrages reliés en un volume in-12, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux.

1- Edition originale. L’un des principaux pamphlets que lancèrent les “antiphilosophes” contre les Lumières et leurs représentants, Rousseau y est particulièrement visé. Docteur en théologie, l’abbé Joseph de Giry de Saint-Cyr devint précepteur du dauphin de France, conseiller d’État et membre de l’Académie française (1741). (Conlon, Siècle des Lumières, 58:751 et Ouvrages relatifs à J.-J. Rousseau, n°86. INED, 2053). 2- Edition originale. Avocat, conseiller à la cour des Aides de Provence et bibliothécaire de Marie-Antoinette, Moreau était engagé dans la lutte contre les Encyclopédistes qu’il plaisantait sous le nom de ‘Cacouacs’. “Il les montre comme un corps organisé, possédant tout l’attirail nécessaire au combat, et marchant délibérément à l’assaut de la morale, de la religion et du gouvernement” (J. Proust, ‘Diderot et l’Encyclopédie’, p. 109). Présenté sous forme de voyage imaginaire, ce pamphlet eut un retentissement considérable et le sobriquet fit fortune. “Les Cacouacs ont porté un coup plus mortel à l’Encyclopédie qu’un arrêt du Conseil” en dit Malesherbes. (Conlon, Siècle des Lumières, 57:1050 et Ouvrages relatifs à J.-J. Rousseau, n°81. INED, 3281). 3- Edition originale ornée d’un frontispice gravé dans un encadrement qui se rapporte à l’article “Capuchon”. L’ouvrage fut réédité à La Haye en 1759, sous le titre ironique de ‘Éloge de l’Encyclopédie et des Encyclopédistes’). Réfutation du principe même de l’Encyclopédie et particulièrement de plusieurs articles, traité par chapitre. L’œuvre est directement dirigée contre Diderot et d’Alembert. (Conlon, Siècle des Lumières, 52:712. INED, 612). Encyclopédistes’. Très bon exemplaire, très bien relié à l’époque.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

450

Ref 38094

1 available for pre-ordering