GRAVESANDE (Willem Jacob's)

Introduction à la philosophie, contenant la métaphysique et la logique par G. J. ‘s Gravesande, traduite du latin [par Élie de Joncourt].

Leide, Jean et Herm. Verbeek, 1748.

In-8, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, (8), 472 p., vignette gravée en bandeau.

Bonne édition, bien complète, de cet essai fondateur, dans la traduction de référence du philologue et historien de l’art allemand Michael Huber (1727-1804) qui vécut à Paris. 27 planches d’illustrations gravées reproduisant 54 figures, précédées de trois tables et « d’explications des gravures ». Préface de l’auteur et « Mémoires pour servir à l’histoire de la vie et des ouvrages de Winckelmann » en introduction du premier volume (160 pages). « Premier historien de l’art au sens où nous l’entendons » (R. Mortier), fondateur de l’archéologie comme discipline, redécouvreur de l’Antiquité classique débarrassée de « l’hellénisme de pacotille qui plaisait à ses contemporains », Winckelmann est le père de l’esthétique théorique moderne. Sa conception du modèle grec survit jusqu’à nos jours et son œuvre exerça une influence déterminante sur l’esthétique des Lumières. Diderot, en particulier, reconnaîtra son influence dans le Salon de 1765. (Brunet, V, 1463. Conlon, ‘Siècle des Lumières’, 89:11289. Monglond I, 500). Défauts aux mors, coiffes, coupes et coins. Bon exemplaire, relié à l’époque, intérieur très frais.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

350

Ref 38187

1 disponible à la précommande