REVOLUTION FRANCAISE - FEMINISME - PETITION DES FEMMES DU TIERS-ETAT AU ROI

Pétition des Femmes du Tiers-Etat au Roi (…).

S.l. [Paris?], 1er janvier 1789.

In-8, broché sous couture de ruban de soie verte d'origine, 8 p.

Édition originale. Les femmes du Tiers-État soumettent leurs doléances au roi et confient leur détresse. Elles dressent un tableau misérable de leur condition: “l’éducation des femmes est très négligée ou très vicieuse (…). Si la nature leur a refusé la beauté, elles épousent, sans dot, de malheureux artisans, végètent péniblement et donnent la vie à des enfants qu’elles sont hors d’état d’élever. Si, au contraire, elles naissent jolies, sans culture, sans principes, sans idée de morale, elles deviennent la proie du premier séducteur”. Elles posent la question des inégalités entre hommes et femmes dont la source se trouve au sein même de la famille. La clé de l’émancipation passe par l’éducation, les pétitionnaires réclament ainsi la création d’écoles gratuites pour les femmes, mais également de mesures efficaces pour lutter contre la prostitution. Quant à l’autonomie économique, elles demandent au roi que les hommes ne puissent plus exercer les métiers qui sont l’apanage des femmes et “qu’enfin on nous fournisse les moyens de faire valoir les talents dont la nature nous aura pourvues, malgré les entraves que l’on ne cesse de mettre à notre éducation”. Si le ton est encore modéré à l’égard du roi en ce 1er janvier 1789, l’attitude d’une partie des femmes changera à partir de l’été 1789 et se traduira par leur participation aux émeutes populaires. (Paule-Marie Duhet, ‘Les femmes et la Révolution’, p. 223. Martin & Walter, 13776). Très bon exemplaire, entièrement non rogné, tel que paru dans son brochage sous couture de soie d’origine.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

650

Ref 38022

1 available for pre-ordering