LOCKE (John)

Essai philosophique concernant l’entendement humain, où l’on montre quelle est l’étendue de nos connoissances certaines, et la manière dont nous y parvenons. Traduit de l’anglois de Mr. Locke, par Pierre Coste, sur la Quatrième Edition, revue, corrigée, & augmentée par l’auteur. (PRÉCIEUX EXEMPLAIRE DU PRÉSIDENT JEAN BARBOT, INTIME DE MONTESQUIEU, AVEC UNE LONGUE NOTE DE SA MAIN DANS UNE RELIURE AUX ARMES DE LA VILLE DE ROANNE) .

Amsterdam, Henri Schelte, 1700.

In-4 (241 x 186 mm), plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments richement fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, armes dorées sur les plats, roulettes sur les coupes et les chasses, (2), (56) p., 936 p., (22) p. de table et privilège, portrait frontispice gravé de l'auteur.

Première édition de la traduction française, à la marque du Quaerendo. Beau portrait de Locke en frontispice, gravé sur cuivre par Pieter Stevens Van Gunst d’après la peinture de John Greenhill. Yolton (‘Locke, A Descriptive Bibliography’) rappelle que Locke était très désireux que l’ouvrage reçoive une large audience à travers sa traduction française. Celle-ci fut assurée par Pierre Coste, “sous les yeux” de l’auteur dans la maison duquel il résidait, et avec son concours actif, d’après la quatrième édition anglaise avant que celle-ci ne soit imprimée. Il fallut attendre 14 ans pour qu’une seconde édition française soit publiée et ce n’est que dans la seconde moitié du siècle que l’ouvrage rencontra un vaste succès éditorial. (PMM, n°164 pour l’originale anglaise. Yolton, n° 91). Reliure légèrement frottée, petit accroc aux coins. Provenance : Jean Barbot (1695-1771) avec un ex- de sa main : (“Ex-dono dom. Praesidis Barbot”). Savant et bibliophile bordelais, il fut l’un des plus proches confidents de Montesquieu. Premier conservateur de la bibliothèque de Bordeaux, il fut reçu à l’Académie de cette ville et devint président à mortier au Parlement de Bordeaux. Une longue note (19 lignes) de sa main sur la première garde blanche contient des commentaires sur la question des “idées” chez Locke, pierre angulaire de sa théorie de la connaissance. Jean Barbot parle des objections sur cette matière que lui a transmises Jean Barbeyrac (1674-1744) depuis son université de Groningue, objections qu’il avait transmises à Locke lui-même qui lui répondit, réponse dont cette note rend également compte. Exemplaire aux armes et devise de la ville de Roanne “Crescam et lucebo” dorées sur les plats. Très bon exemplaire, frais, bien relié à l’époque.

Disponible à la précommande. Les frais de livraison seront calculés dans les jours prochains et un nouveau devis vous sera proposé par nos soins avant passage de la commande et paiement.

2.500

Ref 38299

1 available for pre-ordering